A R C H I T E C T E S

société civile sprl

058 MAISON P.G.

Construction d'une habitation unifamiliale

4920  Harzé (Belgique) 

Privée

Livré en 2014

160 m²

STABILI.D

Objet 

Lieu 

Maitrise d'Ouvrage

Statut

 

Surface

Stabilité  

Description du projet 

La zone supérieure du terrain est la plus propice pour recevoir le bâtiment : accès direct à la voirie, ensoleillement maximum, vues dominantes, accès au potager. En outre, plus le bâtiment se situe à l’Est, plus il permet des vues sur le val de Harzé. La zone d’implantation du bâtiment se trouve entre un noyer et un tilleul. A cet endroit, le talus est très fortement pentu.

Le volume du rez-de-chaussée est posé sur le socle des espaces de service. Le socle étant plus court, la partie vers le Sud est posée sur des colonnes effi lées rappelant les troncs des arbres. L’espace ainsi défi ni sous cette avancée est facilement appropriable car de grande hauteur : les rayons lumineux du soleil l’éclairent convenablement, la nature peut continuer à se développer à cet endroit. La partie Sud des pièces de vie (Cuisine et Séjour) se trouve suspendue à hauteur de la cime des arbres fruitiers, à proximité du ruisseau et dans la lumière du soleil.


Cette position dominante est atténuée par le vide qui règne en-dessous, lui conférant une allure aérienne.

Le bâtiment est conçu pour avoir un impact limité au niveau écologique : isolation performante, apports de chaleur solaire, poêle de masse alimenté au bois, puits canadien, ventilation centralisée avec récupération de chaleur, utilisation des eaux de pluie pour les sanitaires et épuration par lagunage avant rejet au ruisseau.

En ce qui concerne la volumétrie, très naturellement, un volume à toit plat s’impose, l’expression aérienne nécessitant un volume  compact et aussi discret que possible.

Les matériaux de façade découlent de la logique constructive : le socle, accolé au talus, est nécessairement construit en « dur » : maçonneries de blocs recouverte d’un cimentage.


Sur ce socle est posée une dalle en béton armé qui se prolonge au dessus du vide en prenant appui sur des colonnes en acier. Ici se limite le gros oeuvre.


Sur cette dalle est montée une ossature complète en bois du pays qui a les avantages d’être très légère. Cette ossature est isolée entre ses montants, panneautée à l’intérieur et habillée à l’extérieur par un bardage vertical en bois de cèdre ton naturel, les châssis sont en bois.
Le volume est muni sur son flanc Ouest d’une terrasse extérieure et d’une coursive permettant l’accès direct au terrain.

 

Publication