A R C H I T E C T E S

société civile sprl

080 SAJ MARCHE

Objet 

Lieu 

Maitrise d'Ouvrage

 

Statut

Surface

Budget

Stabilité  

Techniques spéciales 

Plasticien

Extension et rénovation d'un immeuble abritant le service d'aide à la jeunesse

Avenue de la toison d'or, 94 - 6900 Marche-En-Famenne (Belgique) 

Ministère de la Communauté française, Direction des infrastructures administratives, du Sport , de la Santé et de l'Aide à la Jeunesse

Concours : 2010 /  Chantier : en cours

 388 m²

410 000 € HTVA

Bureau d'Étude Cerfontaine

LCTS

Nicolas Bomal

Description du projet 

(Texte de M.Di Vincenzo, "Equilibre et identité", A+ 230)

Damien Henry et Bertrand Evrats trouvent un point d'équilibre décisif entre les directions entamées par les autres équipes et réussissent à répondre à l'ensemble des préoccupations du SAJ, tout en respectant les attentes au niveau du budget.

 

Le projet se centre sur l'extension vers le jardin; il suffit de quelques interventions ponctuelles pour requalifier la construction existante, tant au niveau fonctionnel qu'au niveau expressif.

 

Une rampe munie d'une enseigne et une plantation de rosiers cadrent la façade avant qui, dans les intentions des concepteurs, doit être préservée pour son "caractère domestique", afin que "l'usager se sente le plus possible en connivence avec les espaces qui l'accueillent".

La modification du profil de la toiture cotê jardin permet d'exploiter les pièces du grenier, tandis que le nouvel escalier rationalise la circulation en incluant les pièces de l'extension dans un système de parcours cohérent. En plan, les concepteurs ne mettent en place que le strict nécessaire pour garantir une circulation fluide entre des espaces de qualité.

 

Le secrétariat, disposé de façon longitudinale en face du bureau du conseiller, résout la question de l'accueil: le contact humain est garanti à l'entrée et le parcours vers la salle d'attente rendu évident.

La circulation centrale se répète aux étages en confirmant une logique de composition claire et fonctionnelle. Depuis l'extérieur, l' extension a une identité forte.

On la devine aussi depuis la rue en identifiant le volume plein surélevé par rapport au niveau du jardin. Forme et position des ouvertures révèlent une attention aux exigences d'intimité des utilisateurs du SAJ.

Ses deux terrasses assurant un rapport privilégié avec le jardin, le projet de l'équipe Henry-Evrats améliore véritablement la qualité de vie du personnel du centre et offre un contexte apaisant à son public: l'architecture est au service du social.

Publication & Prix

Publication