148 Habitat Groupé "La Commune"

Projet d'habitat groupé - Reconversion d'une ancienne imprimerie en ensemble de 9 logements, bureaux et espaces extérieurs collectifs.

4020 Liège  (Belgique) 

Habitat Groupé "La Commune"

Adjudication

1030 m² (nette) - 2300 m² au total

Stabili.D sprl

Détang Engineering sprl

ATS sprl

Nicolas Bomal :  Voir son site internet ici

Objet 

Lieu 

Maitrise d'Ouvrage

Stade d'avancement

 

Surface

Stabilité 

Technique spéciale

Acoustique

Photographe

Description du projet 

Le projet de l’habitat groupé « La Commune » à Liège se développe à l’intérieur d’un ilot triangulaire dans le quartier d’Outremeuse à Liège ; cet ilot est délimité par les rues de la Loi et de la Commune, de la province et du boulevard de la Constitution.

Le site concerné par le projet est occupé par une ancienne imprimerie désaffectée composée de plusieurs bâtiments. Au fur et à mesure du développement de cette activité, les bâtiments
d’exploitation se sont développés en intérieur d’ilot, grignotant et encombrant la zone de cour et jardin.
 
Ce site est accessible par la rue de la Commune via un passage sous une maison d’habitation faisant partie de l’ensemble immobilier. Ce passage donne accès à une cour qui distribue des
bâtiments en forme de « U » sur deux niveaux dont les toitures se déploient sous la forme de « sheds ».

A l’arrière de cet ensemble se greffe un bâtiment haut et aveugle qui servait de stockage pour les papiers et autres fournitures. Il possède actuellement 4 niveaux mais avec une habitabilité nulle en ce sens que les hauteurs sous poutre sont largement insuffisantes que pour y créer du logement. L’ensemble est complété par une série d’entrepôts vétustes témoins de l’expansion de
l’imprimerie, celle-ci ayant racheté les fonds de parcelles des lots de la rue de la Province.

Nous avons donc à faire avec une implantation urbaine de logique industrielle, refermée sur elle-même, ayant imposé sa logique à son contexte environnant. Conséquemment, l’enjeu du projet consiste en une remise en lien assumée du lieu avec son contexte environnant en le reconnectant à la rue et à son intérieur d’ilot.

Le projet vise à réaffecter le site sur base d’un programme mixte de bureaux et de logements pour un groupe d’habitants préalablement constitué. Il ne s’agit donc pas d’une promotion mais bien d’un projet porté par des habitants motivés par l’idée du vivre ensemble en centre urbain.

Des bureaux et des logements individuels (9 lots), de typologies et surfaces variées, complété par des espaces communs : une salle des habitants permettant de rassembler les familles mais aussi d’y accueillir des activités en lien avec le quartier ; En cœur d’ilot, un jardin commun avec potager, jeux pour enfants, etc.. Il est envisagé de permettre aux habitants des parcelles avoisinantes de créer des passages dans les murs mitoyens pour que ce jardin puisse être mis en relation avec les jardins des autres parcelles.

Sur la rue de la Commune, une maison d’habitation avec passage par-dessous permettant l’accès à l’intérieur de l’ilot. Ce lien visuel est renforcé par la pose d’une ferronnerie ajourée laissant passer les regards ; La cour est ainsi dévoilée à rue, affirmant l’appartenance du projet à la ville, au quartier.

Cette cour donne accès aux bureaux et à la salle commune des habitants ; elle est un véritable prolongement de la rue ; Cet espace de transition entre Ville et logement, entre public et privé, sera le lieu d’activités communes des habitants mais aussi le lieu de l’ouverture au quartier, la salle commune pouvant accueillir des fonctions en lien avec le quartier.

Une ruelle est ménagée sous l’aile principale qui ferme la cour ; elle donne accès à l’intérieur de l’ilot où se développe un jardin urbain à la pace des hangars désaffectés qui seront démolis. A partir du jardin, un escalier et un ascenseur donnent accès aux logements des habitants. Ceux-ci s’installent dans un volume existant à toiture industrielle de type SHED mais aussi dans une volumétrie haute de la tour de stockage des papiers de l’ancienne imprimerie. Afin de la rendre habitable, cette tour sera vidée de l’intérieur pour créer 3 niveaux à partir des 4 niveaux existants.

Au plus possible, le caractère industriel du site sera maintenu : les façades en briques et bandeaux en béton seront préservées ; Les nouveaux châssis seront en bois naturel ; Les ferronneries en acier galvanisé. Les quelques modestes parties d’élévation neuves seront recouvertes de tôles d’acier ondulée peintes en rappel de la fonction industrielle.