225 ÉCOLE SAINT-GUIBERT

Auteur de projet

he-architectes

Objet

Extension et rénovation de l'institut du Collège Saint-Guibert

Lieu

Place de l'Orneau, 21 - 5030 Gembloux

Maîtrise d'ouvrage

ASBL Collège Saint-Guibert

Statut

Concours : Avril 2020 / Offre non selectionnée

Surface

2639 m² (Surface brute)

Budget

3 880 000€ HTVA

Stabilité

B.E. Cerfontaine sprl

Techniques spéciales

LCTS sprl

Acoustique

ATS sprl

Description du projet

La demande portait sur une implantation donnée presque "obligatoire" induite par le cahier des charges.
Afin de respecter les conditions d'entrée du marché, nous avons réalisé l'exercice de la première implantation obligatoire.
Arrivés à l’issue de cet exercice de projetation, profitant du temps suspendu de nos existantes confinées, nous avons pris un peu de recul par rapport à la proposition développée au premier essai.

Les premières images concerne le projet le plus pertinent à nos yeux (Version 2), la première implantation est elle visible à la suite des ces images.

Nous avons identifié deux points qui nous paraissent être des limites à l’exercice de la version 1 :
1/ Urbanisme de la rue Malaise : Un élément frappant de la proposition est l’hyper densification du Collège au niveau du haut du site, singulièrement, le long de la rue Malaise. Or cette rue est relativement étroite et le nouveau front bâti formé par la continuité des bâtiments E et M induit une urbanité nouvelle, très éloignée du caractère actuel. En outre, l’espace entre le bâtiment M, B et le bâtiment E est relativement contraint.

2/ Extrême densité de la parcelle : L’espace extérieur résiduel entre le nouveau bâtiment et le bâtiment B s’en trouve relativement exigu. De surcroit, l’état bancal du bâtiment B n’offre pas une plus-value à cette cour, que du contraire.

Or, le bâtiment B n’offre que deux niveaux hétérogènes, superposition d’un bâtiment du 19° siècle et d’une structure hybride désuète de l’après-guerre. De plus, Il fait frontière entre la cour basse et haute.
C’est ainsi que notre réflexion critique nous a amené à envisager une autre voie que celle à laquelle vous avez pensé et sur laquelle nous vous avons apporté une réponse ci-dessous. Cette réflexion est alimentée par une vision durable de développement du site à plus long terme.

Plus précisément, nous postulons qu’il pourrait être envisagé de densifier le site entre la cour basse et la cour haute en gardant la possibilité de construire le long de la rue Malaise pour plus tard - si nécessaire - en fonction des besoins futurs de l’école.

Le cœur du Collège se situe dans la grande cour basse autour de laquelle s’articule les bâtiments A,B,C,E et la cafétaria. La construction d’un bâtiment le long de la rue Malaise éclate ce schéma simple et structurant pour l’établissement scolaire.

Pratiquement, nous postulons d’une part, de ne pas construire à front de la rue Malaise afin de conserver un espace rue aéré à l’échelle du quartier et d’autre part, de concentrer l’effort d’investissement sur l’implantation du bâtiment B qui présente un potentiel de densification qui serait bénéfique pour la ville et pour l’école.

  • Instagram - Black Circle
  • Facebook - Black Circle
148_LOGO.png